HANGZHOU

.


Une ville dans la verdure


 

La ville de Hangzhou est située à 160 Kms  au sud Ouest de Shanghai

Elle est réputée par la richesse de sa végétation et la beauté des parcs avoisinants.

Elle est également renommée pour la saveur de son thé vert.

 

 

 

La culture du thé
La culture du thé
feuilles de thé
feuilles de thé : détail
séchage du thé
séchage du thé

Le temple de Lingyin

A quelques Kms de Hangzhou visite du temple bouddhiste de Lingyin

Le temple de Lingyin est un temple bouddhiste de la secte Chan situé au nord-ouest de Hangzhou. C'est un des anciens temples bouddhistes les plus prospères de Chine. Le nom du temple est généralement traduit comme Temple de la retraite de l'âme. Parce que cet important monastère est caché dans les montagnes vertes et luxuriantes de Wulin, entre les fameux pics de Feilai et Beigao. Entouré de nombreuses grottes et sculptures religieuses directement dans la roche, on dit que ce serait un monde féerique pour les ermites.

 

 

 

La sérénité des lieux n'est pas exempte  d'une légère inquiétude devant ces personnages parfois menaçants !

 

 

 

 

 

 

 

Allons voir en ville si tout va bien ...


Oui, tout le monde à l'air tranquille !   En témoignent quelques unes des nombreuses statues que l'on voit en Chine pour évoquer la vie paisible des habitants


Le lac de Xi Hu

Le lac de L’ouest représente la plus célèbre curiosité de Hangzhou. Il fut créé et façonné grâce à la passion des chinois pour les parcs récréatifs avec des jardins.

Située dans la partie sud-ouest de Hangzhou, la zone panoramique du lac de l’Ouest, couvre une superficie de 60 kilomètres carrés, dont le lac, à lui seul, occupe 5,6 kilomètres carrés

 

Un long et bon moment de détente avant de revenir sur Hangzhou


La maison de Monsieur DU

 

 

 

Cette maison traditionnelle est un véritable musée à la mémoire de Monsieur DU qui a introduit en Chine la mécanisation du tissage de la soie grâce à l'invention de l'illustre Joseph Jacquard que nous, les Lyonnais, connaissons bien sur la route de la soie.

Nous y retrouvons un des premiers métiers à tisser chinois fonctionnant à l'aide de cartes perforées

 

 

 

 

L'ancêtre de la plupart des ordinateurs "mécaniques" est une invention française : le métier à tisser Jacquard. Joseph Jacquard était le fils d'un tisseur de soie Lyonnais, et hérita de l'entreprise de son père, mais celle-ci allait mal, et fit bientôt banqueroute. Pour gagner sa vie, il commença à restaurer de vieux métiers à tisser. Ses travaux furent interrompus par la Révolution de 1789, mais il put continuer ses recherches dès la fin des troubles. Il avait conscience que tisser était une tâche délicate et compliquée, mais extrêmement répétitive, et il chercha donc une manière d'automatiser ce travail. Cela le conduisit à construire, en 1801, un métier à tisser commandé par une série de cartes perforées. Celles-ci permettaient d'enregistrer une sorte de programme, qui déterminait le motif qui allait être tissé. En fait, les trous dans les cartes permettaient à des tiges de choisir les fils appropriés pour chaque ligne de tissu.

cartes perforées
cartes perforées

L'accueil qui nous a été réservé fut des plus chaleureux. 

 

Li Kailin, était ravie de recevoir pour la première fois des étrangers dans cette belle maison et quand elle sut que nous habitions en France, elle ne cacha pas sa joie. Alors quand nous avons précisé que nous étions lyonnais ce fut l'apothéose !!!!

 

 

Adresse de l'Ancestral House :

 China  Hangzhou  Xiamaojiabu (下茅家埠)No 23.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bâtiment  et les espaces extérieurs sont également très "romantiques" comme disent souvent les chinois !

 

 

 

Ici l'on voit des mannequins ou des jeunes mariés en tenue traditionnelle s'y faire photographier sous le regard bienveillant de Monsieur DU (enfin, sa statue !)

Alors, pourquoi pas nous, les lointains visiteurs  ?

fin Hangzhou